> Notre commune

Vie économique et commerciale

Les entreprises

La vie économique de notre bourg repose en grande partie sur l’usine Peugeot-Citroën implantée partiellement sur le territoire de la commune. D’autres entreprises plus petites, artisanales ou commerciales, y participent aussi. Vaivre-et-Montoille dispose de 2 zones artisanales : la Z. A. Champ au Roi et la Z.A. Les Angles. Un Centre d’Enfouissement Technique ou décharge de classe 1, géré par la société SITA Centre-Est, filiale de La Lyonnaise des Eaux, accueille les déchets industriels spéciaux (DIS) et l’amiante. Ce sont des déchets ultimes, non recyclables et particulièrement nocifs et dangereux. Avant d’être enfouis dans le sol, dans des alvéoles gigantesques, certains de ces déchets sont mélangés à une sorte de ciment dans l’ usine de traitement toute proche, afin de limiter la dispersion de leurs composés polluants dans la terre. Le CET couvre un très large espace situé, près de la déchetterie, à la fois sur le territoire de la commune de Vaivre-et-Montoille et sur celui de la commune de Pusey.

Les commerces et les services

Les commerces de proximité présents dans la commune comprennent trois boulangeries, une boucherie charcuterie, un bureau de tabac, une pharmacie, un salon de coiffure, un bar, trois restaurants et deux horticulteurs. Nous avons aussi, sur place, un bureau de poste, une école maternelle et une école primaire, un cabinet médical et un cabinet dentaire.

Tourisme

Notre atout touristique est la zone de loisirs organisée autour du lac de 90 hectares qui fait de Vaivre et Montoille un pôle d’attraction et de détente de toute la banlieue Vésulienne. Cet espace touristique agrémente les loisirs de nombreux visiteurs qui peuvent y pratiquer : la voile, la planche à voile, l’aviron, la pêche, la natation, la randonnée pédestre ou à vélo. Les infrastructures se composent  d’un camping international, d’une auberge de jeunesse, d’un restaurant, d’une base nautique, d’un parc aquatique ouvert (le ludolac) avec bassin de 50 m,  toboggan et aménagements ludiques. Bien qu’étant située totalement sur le territoire communal, cette zone de loisirs est gérée  par la Communauté d’Aglomération de Vesoul (CAV).

Vie sociale

La Municipalité œuvre en sorte d’apporter de plus en plus de qualité de vie aux habitants de la commune en favorisant toutes les activités sur place et en développant des espaces de rencontre.

Pour les jeunes, un skate-park et un terrain multi-sports ont étés réalisés et de nombreuses activités sportives, culturelles ou ludiques sont mises en place pendant l’année. La commune organise aussi les sorties au parc d’attraction Europapark et à la patinoire de Besançon.

L’espace culturel des Fauvettes est un lieu de rencontres pour toutes les générations avec sa grande salle d’activités utilisée pour toutes les activités de motricité et le théâtre, sa bibliothèque/CD-thèque partenaire de la médiathèque départementale et sa salle multimédia.
Cette salle équipée de 7 ordinateurs est mise à disposition du public à des horaires bien précis pendant lesquels l’animateur Jocelyn Géhant propose, à la demande, une initiation à l’informatique, un perfectionnement ou une aide à l’utilisation de l’Internet .

Animations : chaque année, de nombreuses animations sportives sont organisées sur la zone de loisirs du lac dont le traditionnel triathlon de vesoul, des régates,  des courses à pied et des concours de pêche. Viennent s’y ajouter des événements devenus traditionnels : les Feux de la Saint Jean, les jeux du 14 juillet, le vide-greniers, le salon Art et Artisanat de l’automne, l’accueil des nouveaux habitants, les cérémonies des récompenses pour les maisons fleuries et pour les jeunes sportifs méritants.

Les clubs sportifs et les autres associations participent largement à la vie de la communauté, en prenant en charge les Jeunes ou les moins Jeunes et en organisant des animations ouvertes à tous.
En contrepartie la Municipalité met gracieusement à leur disposition les salles et les terrains sportifs communaux.

Un peu d’histoire

Vaivre et Montoille, 2 communes réunies

Vaivre était une terre domaniale des Comtes de Bourgogne. Le roi de France qui leur succéda en 1674 était seul seigneur haut justicier. Il avait aussi la moyenne et la basse justice. La famille de Vaivre est connue dès le XIIe siècle. Elle s’est éteinte au XVIe siècle avec François de Vaivre, mort en 1674, mais elle ne possédait plus rien à Vaivre depuis longtemps. Montoille, commune de 205 habitants en 1790, a été réunie à Vaivre par le décret du 6 janvier 1807. C’était une annexe de la commanderie du Temple de Sales, puis de Sales-Montseugny puis de l’ordre de Malte.

Patrimoine

L’église Saint Christophe Elle a été reconstruite de 1738 à 1771 sauf le chœur du XIe siècle et la chapelle latérale, bâtie au XVIe siècle puis prolongée au XVIIIe. Le clocher comtois a été détruit pendant la bataille de Vaivre en juin 1940. Il a été reconstruit peu après mais plus modestement compte tenu des circonstances. Le cimetière se situait autrefois au Sud de l’église.
L’église et le presbytère ont été entièrement restaurés depuis la réfection des toits en 2011, suivie par le   ravalement des façades en 2012 et, en 2013, la restauration complète de l’intérieur de l’église.
A l’Ouest de l’église, l’ancien château fortifié de tours, de fossés et d’un pont levis est aujourd’hui remplacé par une grande maison campagnarde.

La mairie, belle et vaste maison du XVIe siècle, occupe ce qui était la maison des Seguin de Jallerange, depuis 1884. Plusieurs croix anciennes (ou calvaires) témoignent elles aussi du temps passé dont une située devant la mairie,  une à Montoille, une tout prés de de l’Eglise et une autre dans les charrières communales.

Evolution

Jadis, notre commune était un vignoble important, contigu à celui de Chariez, et produisant des vins renommés. Il subsiste encore quelques vignes aujourd’hui. Vaivre et Montoille était un village habité par des cultivateurs menant, il n’y a pas si longtemps encore, une vie dure afin de nourrir leur famille avec le produit de leur travail. On a observé un important changement vers les années 1960 lors de l’installation des premières usines à Vesoul. Le village de Vaivre a été en grande partie détruit pendant la dernière guerre mondiale, pendant les trois journées terribles des 15, 16 et 17 juin 1940. Vaivre-et-Montoille a connu un essor très important dans les années 1980. C’est la création du lac artificiel, en 1976, qui est à l’origine de ce développement fulgurant avec l’apparition de nouvelles zones pavillonnaires. Aujourd’hui, le nombre d’habitants s’est stabilisé. Après une légère baisse, il tend à augmenter à nouveau suite à la création de nouveaux lotissements.